Témoignages : Ici et Là-bas

Namehana Centre Marie Angèle 2018

 25/11/2018

                                  Chers Amis de Zaza Malagasy,

Me voilà avec quelques nouvelles. J’ai déjà envoyé les résultats de l’année scolaire 2017-2018 et voilà que nous sommes à la rentrée de 2018-2019.

Les enfants au Centre cette année ont diminué. Cela c’est pour les internes mais nous avons vu qu’il fallait soutenir encore celles qui sortaient et voilà la situation actuelle.

Les enfants internes sont maintenant 31, mais nous continuons à soutenir 07 externes qui sont les « anciennes ».

  • Voilà les anciennes : Faratiana classe de 8ème et Vanicia 3ème sont encore nos élèves, mais pour différentes   raisons sont rentrée en famille, qui n’est pas trop lointaine.
  • Henintsoa que nous avons soutenue en classe de seconde au Lycée Rafiringa à Faravohitra car, après le BEPC elle était rentrée chez son père qu’elle venait de voir pour la première fois. Henintsoa s’est bien engagée en classe de seconde et elle a été admise en classe de 1ère avec des notes excellentes, deuxième dans la classe. Pendant l’année elle a compris que ce père n’avait pas envie d’être père et elle a décidé d’aller chez son frère à Antsirabe. Le frère qui a 3 enfants n’a pas grandes possibilités et donc c’est nous qui l’avons inscrite au Lycée privée Notre Dame.
  • Kanto, Anja, Mendrika qui ont bien eu le BEPC avec entrée en seconde ont été inscrites dans des Lycées en ville à Tana.
  • En autre, nous faisons le premier essai de prendre en charge les études universitaires de l’ancienne pensionnaire Marie Louisa. Soutenue par nous, elle avait bien eu son BAC avec mention assez bien. La famille est encore pauvre et ne peut pas la soutenir.

                        Pour conclure, le C.M.A. compte encore 38 enfants.

Le 05 Novembre a été la rentrée. Tout le monde est arrivé ; les anciennes avec la joie des retrouvailles, les nouvelles avec le souci de la nouveauté.

Après deux jours voilà qu’une nouvelle présenta les signes du paludisme et de la rougeole Nous l’avons renvoyée chez elle, mais le virus était resté ici et après quelques jours les cas de rougeole avec crise de paludisme se multiplièrent. On ne renvoyait plus personne chez elles. L’EPIDEMIE avait envahi Tananarive surtout les quartiers les plus pauvres et le Centre Marie Angèle aussi.

Les enfants atteintes par l‘épidémie de paludisme suivi de rougeole ont été 20 sur 31. Nous avons vécu quinze jours très difficiles !!!

             Aujourd’hui il y a seulement Fenohasina au lit car elle est faible et fatiguée. Elle a eu plus de 40° de température ; nous avons eu peur !

J’espère que demain la vie va prendre son cours normal.

Veloma et MERCI à vous tous AMIS DE ZAZA MALAGASY.

Sr M. Gabriella

Une petite histoire parmi tant d'autres ...

Fiderana 10 ans : Depuis le décès du père en 2016, la mère tuberculeuse n'a pas de travail. la famine est le quotidien de la fillette. C'est pourquoi Fiderana est accueillie au Centre Marie Angèle. Novembre 2018.

  Publié dans le journal de l'association AKO N°38-2018 

 

Analaroa Centre enfants handicapés Zaza Malagasy

 

ALLO !!! C'est Analaroa O !!!

 

  1. Madame Jeannine Desneuf, Présidente de l'EAM et vous tous collaborateurs et bienfaiteurs,

 

Nous sommes heureux de dialoguer avec tous ceux qui oeuvrent  au sein de l'association E A M, pour échanger sur ce qui était fait, en cours ou à venir, sur ce qui est urgent d'exécuter pour pouvoir avancer plus loin. Dire aussi sur les six mois que nous venons de traverser.

 

Centre de Plein Air

Nous sommes très ravis de vous saluer ave joie. L'année scolaire 2017-2018 est presque finie et pendant que les enfants sont en train de préparer l'examen de fin d'année, nous évaluons leur état de santé et les kinésithérapeutes renforcent la rééducation avant leur départ du centre.

23 enfants ont eu des opérations orthopédiques et les ouvriers fabriquent l'appareillage des chaussures pour les pieds bots. Nous avons aussi des cas neurologiques. Les genoux valgus et varus des enfants de moins de cinq ans, les méthodes utilisées sont : posture pendant une heure par jour en mettant le sangle au niveau de la malléole ou du tibia selon le cas de malformation et une attelle plâtrée de nuit pour avoir la correction de pied. Il esi difficile de trouver la bande plâtrée en pharmacie à cause de la crise politique ici à Madagascar (Problème de douane).

Voilà en ce qui concerne les enfants. Un petit mot pour vous exprimer notre reconnaissance pout tout ce que vous avez fait. Nous espérons la continuation de notre étroite collaboration dans le futur.

Confraternellement

Les enfants du C P A, le personnel et les soeurs Analaroa.

 

EPP ANALAROA, AMBARIBE, AMBOHITRONY

 

Dans cette commune d'Analaroa où nous avons collaboré ensemble, la réception technique des infrastructures réalisées à l'EPP (Ecole Primaire Publique) du bourg et le nouveau bâtiment Petite Enfance Ambaribe s'était bien passée. Une journée rythmée dans l'allegresse des manifestations ; dans les prises de parole, les mots souvent répétés et venant du fond du coeur réjoui : RECONNAISSANCE à E A M,, par les représentants de FRAM (Association des parents), par le Directeur des écoles, par le Chef ZAP (Zone d'Application Pédagogique), par le Maire d'Analaroa, par le réprésentant du Chef CISCO (CIrconscription SColaire) et par le délégué EAM sur place. des cris de joie partout !

A Ambohitrony, l'association des parents FRAM et les enseignants arrangent petit à petit l'école et souhaitent changer un toit qui commence à s'abimer, ils attendent de l'aide car une maison ne se construit pas toute seule.

 

ALLO !!! C'est Mahasoa Analaroa O !!!

 

Extrait ...

Ici, mes remerciements et ma reconnaissance pour votre soutien. La pose du portail était devenue urgente à cause de l'insécurité chez-nous.

Rêverie - Les objectifs à atteindre sont : L'agrandissement de la rizière avec la transformation progressive de la colline - L'aménagement e l'étable qui est vraiment juste dans l'installation actuelle - Dans cette petite rêverie, je signale la passion de ceux qui y travaillent dont Sr M.Julia, Desy, mamitiana, Honoré et Jean.

Préambule - 10 ans sont passés depuis que je collabore directement avec Enface Actions Madagascar dans la zone Analaroa. C'est au cours de la célébration des 10 ans de EAM que le désir ardent et la rêverie ont gerrmé pour que la Ferme Mahasoa se développe et avance puls loin encore dans l'élevage et l'agriculture pour devenir moderne. Elle est devenue un modèle de progès pour tous, du plus ptrès au plus loin, dans les grandes villes comme à la campagne. L'adduction d'eau d'Analamanantsiva figure parmi les grandes actions. Il en est de même pour le changement complet du bureau de l'EPP avec une salle polyvalente et le bloc sanitaire à Analaroa ; Le bâtiment pour la Petite Enfance à Ambaribe. Avec tout ce qu'on peut énumérer et dire : Sans EAM rie de cela n'existe et ne subsite. Il y a beaucoup de réalisations et autant à faire.

Pour moi et pour Sr Catherine Rasoandrina, le moment de quitter cet endroit est arrivé. Notre congrégation nous appelle à servir ailleurs.

A vous, les membres dirigeants avec la conduite de Jeannine Desneuf, nous présentons nos vifs remerciements et notre grande reconnaissance pour notre collaboration et votre confiance sans faille durant ce laps de temps plus ou moins long. Nous demandons pardon pour ces retard dans nos réponses qui ont perturbé parfois nos relations dans le travail. Nous espérons, de votre part, la continuité des collaborations avec nos futures remplaçantes, dans ce travail qui est très beau mais pas très facile.

Merci à tous ceux qui ont travaillé avec moi ici, en partivulier Sr Flaviana et Sr M.Eugénie qui ont eu beaucoup de patience pour m'enseignet ce que je dois accomplir ; Merci aux bénéficiares pour les moments de partagedurant ce temps.

Que Dieu nous garde tous. AU REVOIR !!!

Sr Cécile RAVELOKAOSM

AKO ny Zaza Malagasy - ECHO des Enfants Malgaches N° 37-2018 

 

 

 

La ferme E A M

                      La  Ferme  E A Mahasoa

Pour commencer, nous présentons nos remerciements pour nos collaborations. La ferme demeure mais les gens changent. Depuis février, MADY n’y travaille plus mais le travail doit se faire et c’est RANDRIAMIARINA Jean qui a fini ses études de « Technicien » en agriculture et élevage qui le remplace.

De même chez les sœurs : à Sr Marie Emilienne nos gratitudes pour les deux années de travail à la ferme Mahasoa et notre reconnaissance à sa remplaçante Sr Marie Julia qui est déjà prête à rendre la ferme toujours prospère.

Voici donc les responsables de la ferme :
     Dezy - Mamitiana - Honoré - Jean - Sr Marie Julia

Profitant de la pluie, c’est la pleine saison pour les plantations, tout le monde s’active et saisit ses responsabilités.

Elevage  : 22 bêtes en tout = 5 vaches donnent 60L de lait par jour, 3 sont pleines, 12 veaux, 2 zébus pour les travaux. Les cochons qui rapportent bien. Les volailles et les lapins qui occupent les petits du Centre de Plein Air.

Agriculture : Si l’an passé, la sècheresse a sévit durement à Madagascar, à Mahasoa, grâce à l’eau que nous avons installée ensemble, nous avons eu de la récolte, entre autres ... le riz, la culture pluviale sur la colline an-tanety 1943Kg, culture inondée 2876Kg. Actuellement, toutes les parcelles de rizières sont repiquées et les petites collines sont cultivées ... du maïs, du soja, des légumes, etc. ... pour alimenter les enfants du Centre durant leur séjour et nourrir les bêtes.

Mahasoa  : Depuis janvier 2011, Le taureau ZEBULON est le géniteur de toutes les vaches sauf une. Mais pour éviter la consanguinité (raison technique) et pour limiter les dépenses, nous l’avons abattu.
Nos Grandes reconnaissances vont pour vous (son propriétaire) et à lui, nos remerciements pour les bienfaits et les progrès qu’il a occasionné, non seulement à la ferme, mais aussi à la population qui a amélioré la race bovine en prenant ses petits veaux. Il y a les gens des alentours mais aussi très loin : Anjozorobe, Ambatomanoina, Antanetibe sans oublier les 3 vachettes de ‘nantaise’ parties à ... Imerintsiatosika avec Sr Roseline (Réf. AKO N°32-2015).  Il a vraiment apporté le développement ! Si cela continue, nous pourrons dire que la ferme est en bonne évolution.

Marie Julia et toute l’équipe de Mahasoa

Dans le journal AKO - ECHO n°36-2017

Sport et Solidarité

AgnsRaharolahyZazaMalagasy2017 

« Coup de Cœur Solidaire »
d’une championne malgache

Lire la suite...

Brocante des Goélands

 ferezou1-2016Samedi 4 et Dimanche 5 mai

Brocante des Goélands
Boulevard de la mer
LARMOR Plage - LORIENT
Stand EAM/PPMC au profit des Zaza Malagasy
     
ZaZa Monique sort sa collection. Plus clairement : des petits articles en tissu  ( coton et coton enduit ) grâce aux dons de tissus de l’entreprise PPMC : Papa  Pique et Maman Coud  (www.papapiqueetmamancoud.fr).
Monique
et sa grande copine Luciane  vendent ces petites créations au profit de l’association EAM zaza malagasy (www.eam-zazamalagasy.org)
Cette association vient en aide aux enfants malgaches qui souffrent de misère et de malnutrition en leur offrant la nourriture ( par le biais des cantines ) , les soins ( orphelinat et centre de rééducation ) ainsi que le savoir ( construction et fonctionnement d’écoles).
ZaZa Lorientaise vend son « stock »: bavoirs ,fanions ,trousses ,  vide-poches , sacs, tabliers etc )  lors de la brocande des Goélands qui se tiendra le samedi 4 et le dimanche 5 mai prochain sur le Boulevard de la mer- Larmor plage .
ferezou2-2016
Demandez à l'entrée où nous sommes situées, Zaza Monique et Zaza Luciane vous accuelleront avec plaisir.
A bientôt  !
 
 
 
 

Analaroa AKO N°32-2015

Analaroa le 17 septembre 2015

Madame la Présidente et tous les responsables de l’association EAM

C’est avec beaucoup de joie que nous, équipe d’Analaroa vous saluons, tous réunis :
Le Centre Préventorium – Centre de Plein Air, la ferme de Mahasoa, le Collège Saint Joseph et l’Ecole Primaire Publique – bourg, les Ecoles communautaires d’Ambaribe et d’Ambohitrony.
Le groupe change régulièrement en fonction de l’évolution personnelle de chacun : mariage, retraite, études. Les nouveaux employés sont prêts pour leur nouvelle mission. Ils ont été formés par l’équipe sur place, en stage.

Après les préparatifs de la rentrée, nous voici au travail depuis le 1er septembre avec les enfants qui continuent leurs traitements. Les nouveaux s’installent tranquillement. Les externes se font soigner tous les jours et rentrent chez eux le soir.

Nous avons commencé tôt afin de permettre une nouvelle organisation dans la prévention et les interventions chirurgicales au mois d’octobre, avant la saison des pluies qui empêche de voyager dans des bonnes conditions pour les enfants.

Au nom de toute l’équipe du secteur d’Analaroa, nous vous souhaitons une bonne continuation et espérons avoir de vos nouvelles.

Mandra-pihaona o !   A bientôt !                        

Sr Marie Cécile Ravelokaosy

Publié dans AKO ny Zaza Malagasy  - ECHO des Enfants Malgaches N°32-2015
Journal des donateurs

Crèche - Garderie Princesse

 

Centre social

Objet : rapport sur la crèche

Chers bienfaiteurs

Nous avons le plaisir de présenter à tous les donateurs la vie de la « Crèche et Garderie PRINCESSE », sise à la Cité Saint Jacques Andafiatsimo dans la commune de Tanjombato.

L’idée de construire une crèche nous est venue à l’esprit due à la relation avec les mamans journalières les plus vulnérables comme lavandières, porteuses de briques...

Nous avons eu l’autorisation d’ouverture le 23 décembre 2013 selon la décision
N°21 CISCI-AT/DP/AOP du Ministère de l’Education Nationale, mais la crèche n’a accueilli
des enfants qu’après l’inauguration du 10 janvier 2014.

Lire la suite...

Soutenez l'association et venez en aide aux enfants de Madagascar

Nous contacter

Enfance Actions Madagascar
Zaza Malagasy

9 allée Beau Rivage
44200 NANTES
France
  • Téléphone : 0240896761
  • Formulaire de contact